Le Sénégal et le Japon se neutralisent

Honda a permis à son équipe de ramener un point. AFP/Hector Retamal

Le Japon et le Sénégal n’ont pas pu se départager. Les Sénégalais ont mené deux fois au score, mais n’ont pas réussi à garder leur avantage. La qualification se jouera lors du troisième match.

Après avoir redoré le blason de l’Afrique en s’imposant face à la Pologne lors du premier match, le Sénégal n’a pu enchainer. Cette rencontre face au Japon avait tout du match piège. Et cela s’est confirmé. Si le Sénégal a ouvert le score grâce à un but chanceux de Mané (11) après deux erreurs successives japonaises de Sakai et Kawashima, les Lions de la Téranga ont beaucoup souffert face aux Samouraï Blue. Le pressing tonique imprimé par les Sénégalais en début de rencontre n’a pas tenu longtemps. Les Japonais, qui n’ont pas baissé pavillon malgré l’ouverture du score précoce concédée, ont su élever le rythme et contraint les joueurs d’Aliou Cissé à subir. Le Japon investit le camp sénégalais et accentue la pression. Le Sénégal s’endort et se fait rejoindre au score. Inui, qui a croisé sa course face à Sarr et Wagué, enroule son tir et bat Khadim Ndiaye (34). Les Lions de la Téranga reviennent avec de meilleures intentions lors de la seconde période et tentent de mettre plus de rythme. Mais ce sont les Nippons qui vont se mettre menaçants. Inui touche le haut de la transversale de Khadim Ndiaye d’une frappe enroulée (64).  Proches de prendre l’avantage, les Japonais vont se faire surprendre. Après un festival de Sabaly, Wagué profite du ballon détourné par Niang, pour fusiller Kawashima (71). Un avantage de courte durée pour les Sénégalais puisque dans la foulée, Honda, qui venait d’entrer, va profiter du manque de communication entre Khadim Ndiaye et Sané et permettre à son équipe de revenir à hauteur des Sénégalais (78). Un match nul décevant.

Moussa SARR

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*