Le Maroc chute d’entrée face à l’Iran

Les Iraniens ont créé la surprise face au Maroc. GABRIEL BOUYS/AFP

Le Maroc a manqué son premier rendez-vous dans ce groupe de la mort. Face à l’outsider du groupe, les Lions de l’Atlas se sont inclinés dans les arrêts de jeu sur un but contre son camp de Bouhaddouz (0-1). 

Le Maroc peut se mordre les doigts.  Alors qu’ils doivent affronter l’Espagne et le Portugal, les favoris de ce groupe B, les Lions de l’Atlas ont vendangé une belle opportunité. Face à l’Iran, un adversaire à leur portée, les hommes d’Hervé Renard n’ont pas concrétisé leur domination. Comme attendu, les Marocains ont mis le pied sur le ballon poussant les Iraniens à subir. Les coéquipiers de Benatia sont tombés sur une muraille. Les hommes de Carlos Queiros n’hésitaient pas à se sacrifier sur les tirs marocains (19, 26). Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Marocains ont failli plier. Il a fallu un double arrêt d’El Kajoui pour empêcher l’Iran de basculer en tête (43). Conscient que les deux adversaires qui restent seront difficiles à négocier, le Maroc continue de pousser pour arracher la victoire et bien entamer sa Coupe du monde. Après un bon travail de Belhanda, Ziyech frappe sans contrôle, mais trouve sur la trajectoire Beiranvand, lequel effectue un arrêt décisif (80). Proche de faire voler en éclats le verrou iranien, le Maroc va craquer. Sur un coup franc anodin, Bouhaddouz, qui était entré à la place d’El Kaabi (77), marque contre son camp (90+5). Une défaite qui pourrait compromettre les chances de qualification des Lions de l’Atlas.

Moussa SARR

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*